Accueil > Actualités > Commerces > Le bien-être à l’usine d’injection plastique

Le bien-être à l’usine d’injection plastique

Dans Commerces, le 5 novembre 2021

STS Plastics

Au coeur de la forêt de Malpaire, dans la commune de Précigné, STS Plastics réalise des pièces de camions et de voitures par injection de plastique. 130 salariés et une vingtaine d’intérimaires y travaillent toute l’année. Engagée dans une nouvelle dynamique au sein du groupe Adler Pelzer et toujours en recherche de personnels qualifiés, l’entreprise recrute des techniciens.

Un groupe présent sur trois continents

STS Plastics s’inscrit au sein du groupe allemand STS Group. Implanté en Europe, aux États-Unis, au Mexique et en Chine, STS Group réalisait un chiffre d’affaires de 235 millions d’euros en 2020. Six de ses unités se trouvent en France, l’une sur le territoire de la communauté de communes du Pays sabolien.

Créé en 1935, le site de Précigné s’étend sur une surface de 23 500 m² et compte 130 salariés. Il exerce une activité de moulage par injection et d’assemblage. Équipé de dix-neuf presses de 140 à 2500 tonnes, l’entreprise produit des pièces thermoplastiques pour des aménagements de camions (Renault Trucks), des pièces fonctionnelles et des pièces d’aspect pour les marques Renault, Scania, PSA, Volvo et Daimler.

Des salariés soutenus et formés

A l’image de bon nombre de salariés, Emmanuel Fourmond, le directeur du site, travaille depuis 30 ans dans l’entreprise. « J’ai été embauché comme technicien en 1992. Par promotion interne, je dirige le site de Précigné depuis deux ans », explique-t-il. Et pour cause, la promotion interne, la qualité de l’environnement de travail et le climat social font l’objet d’une attention particulière chez STS Plastics.

En recherche de compétences techniques, la formation des salariés et leur qualification sont encouragées via des certificats de qualification professionnelle. Les apprentis sont aussi les bienvenus. Pour les opérateurs, l’ergonomie du poste est une priorité. Une méthode de cotation portant sur la cadence, le poids et la taille des pièces permet de reconnaître le niveau de pénibilité et d’aménager le poste en conséquence.

Épaulé par la directrice des Ressources humaines Julie Roger, Emmanuel Fourmond met en place une démarche QVT (qualité de vie au travail). Une enquête de satisfaction, menée auprès des collaborateurs et représentants du personnel aborde les questions de l’environnement, de la charge mentale, de l’organisation du travail et de la motivation.

Un avenir serein

« Le carnet de commandes de l’entreprise est stable », confie le dirigeant. Comme tout le monde il nous arrive d’avoir des difficultés, mais nous pouvons nous projeter jusqu’en 2025/2026.
« La période que nous ouvrons est attachée à un équipementier de renom » se félicite Emmanuel Fourmond : le groupe Adler Pelzer, actionnaire majoritaire de STS Group depuis le 30 juin. Ce spécialiste des composants et systèmes acoustiques et thermiques pour l’automobile devrait générer des synergies et engager STS Group dans une nouvelle dynamique, considère-t-il. Une raison de plus de croire en l’avenir de STS Plastics.

Chaque année, 5 à 7% des salariés sont recrutés ou font l’objet d’une promotion interne.

decouvrir egalement

Actualités

Territoire d’industrie Sablé – La Flèche

Un engagement à l’échelle des Pays sabolien et fléchois Une reconquête...

En savoir plus
Activité

Concours photos Instagram

LE PAYS SABOLIEN EN COULEURS Les résultats Le vendredi 16 septembre 2022, les résultats...

En savoir plus
Territoire

Web-série : « Le Pays sabolien au fil de l’eau »

Une web-série pour : Apprécier votre territoire Voyager sans partir Prendre le temps...

En savoir plus