Accueil > Actualités > Enfance > Assistant(e) maternel(le), pourquoi pas vous ?

Assistant(e) maternel(le), pourquoi pas vous ?

En février, la communauté de communes du Pays sabolien lance une campagne de communication pour susciter des vocations : "Assistant(e) maternel(le), pourquoi pas vous ?" Aujourd'hui, 167 professionnel(le)s exercent ce métier au sein du Pays sabolien, en accompagnant le développement des tout-petits et en veillant à leur bien-être.

Dans Actualités, le 1 février 2023

Assistant(e) maternel(le) : un métier d’indépendant riche de liens

En novembre 2022, 6 assistantes maternelles ont participé à la promotion de leur métier

On l’appelle parfois nounou ou tata, l’assistant(e) maternel(le) fait quasi partie de la famille. Cette profession n’en nécessite pas moins connaissance du rythme et des besoins de l’enfant, sens de l’hygiène, capacités d’organisation et aptitudes relationnelles. 167 assistantes maternelles l’exercent dans la Communauté de communes du Pays sabolien. Coup de projecteur sur ce métier tant recherché par les  parents employeurs.

Quel statut pour le métier d’assistant(e) maternel(le) ?

« Les professionnelles sont indépendantes et travaillent à domicile ou en MAM¹. Depuis 2005, elles bénéficient d’une règlementation protectrice concernant la  rémunération horaire, les indemnités, le temps de travail ou les congés», explique Séverine Devautour, animatrice du Relais Petite Enfance.

Comment devenir professionnel(le) ?

« Le service PMI², rattaché au Département, organise une réunion de présentation du métier tous les mois au cours de laquelle un dossier de demande d’agrément est remis. Quand celui-ci est complet, une visite de la puéricultrice et de l’assistante sociale est programmée afin d’évaluer les connaissances sur l’enfant du ou de la candidat(e), la taille et la configuration du logement. Le dossier passe en délibération et il/elle reçoit son agrément pour x enfants. Ensuite l’assistante maternelle devra suivre une formation de 80h + 1 journée d’initiation aux premiers secours. Le délai est de 6 mois  entre la demande et le début de cette formation. Ces 80h de formation se soldent par une évaluation. Ce n’est qu’après cette réussite que l’assistante maternelle pourra accueillir son premier enfant. L’agrément est valable 5 ans », complète-t-elle.

Quels sont les avantages du métier ?

Être au cœur de l’évolution de l’enfant

« Je m’éclate avec les enfants de 1 à 3 ans. Je suis là quand ils se mettent debout, j’assiste à leur évolution. J’adore leur innocence ! » raconte Jocelyne Ferrec, assistante maternelle depuis 24 ans.

Respecter ses valeurs

« Ce que j’aime dans ce métier, c’est que nous travaillons au rythme de l’enfant. C’est super intéressant de pouvoir accompagner son développement, veiller à son bien-être, avoir le sentiment d’exercer son métier correctement », confie Régine Gaubert, assistante maternelle depuis 2 ans après avoir travaillé auprès de personnes handicapées.

Pouvoir s’occuper de ses propres enfants

« Je voulais garder moi-même mes enfants. Quand je suis devenue assistante maternelle, ils avaient 3, 4 et 7 ans. Ce métier m’a permis de les élever ainsi que ceux des autres tout en étant rémunérée » apprécie Mireille Lecornue, assistante maternelle depuis 11 ans.

Entretenir une relation de confiance avec les parents

« C’est agréable de rencontrer de nouveaux parents. Ils demandent facilement de l’aide, du conseil, ils s’appuient sur mon  expérience », reconnaît Sandrine Bignet, assistante maternelle depuis 17 ans.

Choisir ses vacances

« En tant que multi employeurs, les assistantes maternelles peuvent déterminer elles-mêmes leurs périodes de vacances », complète Séverine Devautour.


Un cadre protecteur

L’assistant(e) maternel(le) dispose d’un statut d’indépendant(e) reconnu depuis 2005. Il/Elle accueille des enfants généralement de moins de 6 ans sous condition d’agrément. Il/Elle exerce à domicile ou en MAM¹. Le métier est doté d’un cadre règlementaire protecteur défini par la PMI². Plusieurs organismes tels que la CAF et le Relais Petite enfance l’accompagnent au fil de sa carrière.

Le Relais Petite enfance, structure intercommunale, propose des formations, des informations sur la carrière, des rencontres entre professionnel(le)s avec ou sans les enfants, met en œuvre des projets autour de la Petite enfance et du métier d’assistantes maternelles.

Pour tout renseignement sur le métier, contactez-le au 02 43 62 22 44.


1- La MAM est une maison d’assistantes maternelles regroupant plusieurs professionnel(le)s en un lieu qui n’est pas leur domicile. Ce type de structure est reconnu depuis 2010.
2- La PMI, Protection maternelle et infantile est un service départemental chargé d’assurer la protection de la mère et de l’enfant

Assistant(e) maternel(le), pourquoi pas vous ?

Les familles du Pays sabolien recherchent des assistant(e)s maternel(le)s. Pourquoi pas vous ?

Suivez Milo, qui vous décrit avec ses mots d’enfant pourquoi il a besoin de vous !

Voir la vidéo

Publi-reportage

Retrouvez un publi-reportage réalisé par Les Nouvelles de Sablé “En Pays sabolien, les assistant(e)s maternel(le)s ont de l’avenir”

Lire le publi-reportage

decouvrir egalement

Actualités

Déménagement des services “urbanisme” et ...

Des fermetures le temps du déménagement Le service prévention et gestion des déchets...

En savoir plus
Actualités

Enseignement supérieur : une nouvelle offre en Pays sa...

Dans le cadre d’une convention de partenariat que le Pays Sabolien s’apprête à...

En savoir plus
Actualités

Du nouveau pour les tout-petits

Le Relais Petite Enfance, auparavant situé avenue du Bückeburg à Sablé-sur-Sarthe...

En savoir plus